Pour ce second rendez-vous de la saison, La Vitrine a le plaisir de vous
faire partager une découverte, le travail du photographe parisien Michel Rajkovic.
Affectionnant tout particulièrement le noir et blanc, ses photographies sont des visions oniriques bercées d’atmosphère saline, qui nous plongent dans un voyage hors du temps.
Devant un monde sans cesse en mouvement, Michel Rajkovic nous invite à nous arrêter un moment, un moment de quiétude. Du Cotentin aux Alpes, de la Vendée à la Normandie, il est parti en quête de lumières, de rêves et d’ambiances magiques. Il a posé son trépied aux quatre coins de la France, capté ces lumières où les ambiances naissent. Il a ouvert le diaphragme de son appareil longtemps, très longtemps et a attendu que le ciel parle, qu’il raconte son histoire. D’où il vient. Où il va. Et la mer, comme pour mieux écouter, se fige, s’immobilise pour un temps, « le temps d’une pose… longue ».
« A l’origine de ma démarche se trouve le besoin de rêve et d’évasion. Conscient d’un monde qui en demande toujours plus, j’ai ressenti l’envie de me poser et de plonger dans un autre univers. J’ai donc opté pour le noir & blanc et une prise de vue en pose longue. En exposant plusieurs minutes, l’eau va se lisser, devenir brumeuse parfois. Les nuages vont marquer de leurs empreintes le ciel. Un nouveau monde invisible à l’oeil nu apparaît alors. »  Michel Rajkovic

 
Né en 1974, Michel Rajkovic vit et travaille à Paris. Il a voulu faire de la photo très jeune, dès 8-10 ans. Enfant, il se contente de théorie en lisant les magazines photos. En plus d’y apprendre les fondamentaux, il se nourrit d’images, de rêve et d’évasion. Puis d’autres passions ont pris plus d’importance jusqu’à ce qu’il redécouvre la photographie dans les années 2000. Pendant quelques années, Michel Rajkovic cherche ce qu’il veut partager et de quelle manière. Il ressent le besoin de découvrir d’autres lieux, d’autres terres et se tourne naturellement vers la photo de paysages. Néanmoins, il lui manquait une dimension : le rêve, qu’il trouve en 2007 avec la pratique du noir & blanc et de la prise de vue en pose longue. C’est cette dimension qu’il nous invite à partager durant cette exposition.

Michel Rajkovic a reçu en mai 2008 les 
1ers prix du "Prix de la Photographie Paris PX3" dans la catégorie Fine - art (toutes catégories) et Fine – art, catégorie "Abstrait". Il est également finaliste du concours "Arles 2008 - SFR - Jeunes Talents".
 


Exposition à découvrir du 20 octobre au 15 novembre
du mercredi au samedi de 13h à 19h

Site de l'artiste : www.michelrajkovic.fr

Laboratoire partenaire : www.vikartstudio.com


Quelques photos du vernissage lundi 20 octobre :





Tag(s) : #Programme saison 2008-2009
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :